Vers une monnaie mondiale

Publié: 4 avril 2011 dans actualité, analyse & opinion, Economie
Tags:, ,

C’est la derniere table du tournoi de poker : La crise financière mondiale est entrée dans une phase où les jours de la suprématie du dollar en tant que monnaie de référence internationnale sont comptés. Chaque pays bluffe mais tant que chacun n’aura pas abattu ses ultimes cartes nous ne savons pas qui se fera plumer et à quoi ressemblera ce fameux « nouvel ordre mondial » dont nous parlent de plus en plus de politiques.

Ni les analystes ni les responsables politiques et encore moins les banquiers centraux ne vous le diront mais ce qui se joue en ce moment est une guerre dont l’enjeu est -ni plus ni moins- le remplacement du $ comme monnaie de référence mondiale.
Les prémices de cette bataille remontent au 15 août 1971 quand le président Richard Nixon décide la suspension « provisoire » de la convertibilité du dollar par rapport à l’or.
Ce qui se passe à l’époque est simple à comprendre : les USA ont passé le pic de leur production nationale de pétrole et dépendent désormais de l’étranger pour assurer leur approvisionnement.
Le président Nixon sait que déficit budgétaire qui s’installe sera durable et finira par transférer toute la richesse en or acquise par les USA lors de la 2ème guerre mondiale dans les coffres des pays producteur de pétrole. C’est ainsi que se sont constitués les « fonds souverains » Saoudiens, Koweitiens…
Les USA imposent depuis 1971 au monde entier d’effectuer toute transaction de pétrole en un Dollar non adossé à de l’or, c’est-à-dire contre du papier sans contrepartie réelle garantie.
Certain disent que les USA vivent depuis à crédit sur le dos du reste du monde.
Ce n’est même pas le cas.
Ca le serait si le $ était une reconnaissance de dette garantissant au porteur de pouvoir obtenir en contrepartie des choses tangibles pour une valeur donnée, comme un certain poids d’or.
Le $ ne vaut que ce que vaut sa cotation. Il peut très bien atteindre des abysses qui feraient que le papier qui le compose aurait plus de valeur que sa valeur faciale.
Depuis 1971 la valeur du $ ne dépend que de la confiance des gens en la capacité qu’ils auront à les écouler contre des biens réels.
Il est déjà arrivé dans l’Histoire qu’il soit plus rentable de bruler une monnaie pour se chauffer que de tenter d’acheter du bois de chauffage avec.
Le 23 Mars 2006 la Réserve Fédérale américaine a bien cessé de publier l’indice M3, l’indicateur de la quantité de Dollars US en circulation dans le monde.
Cette information est passée inaperçue et a été très peu commentée mais elle était le signe avant-coureur du bouleversement le plus dramatique que le monde moderne ait connu.
Depuis que le M3 n’est plus publié, les USA financent leur dette et leur déficit commercial exponentiels en faisant marcher la planche à billet.
L’expression « faire marcher la planche à billets » est elle même un euphémisme : ils n’ont même pas besoin d’imprimer cet argent : depuis 5 ans, les USA inondent le monde avec des milliards d’argent numérique qu’ils créent à chaque transaction d’un clic de souris.
Chine en tête, de plus en plus de pays refusent d’acheter les bons du trésor américain si bien que la Réserve Fédérale a dû se résoudre à en acheter elle même à deux reprises pour 300 puis 600 milliards de $ (QE1 QE2 pour « Quantitative Easing ») et s’apprête à remettre ça une troisième fois en juin prochain (QE3).
Résultat : La confiance en la valeur du $ baisse de façon accélérée.
La Russie a passé des accords avec la Chine et l’Inde pour ne plus payer ses échanges en $ et de nombreux pays commencent à vouloir sortir du système de référence international dollar, car ils anticipent un effondrement des finances US sous le poids des intérêts de sa dette avant la fin de l’année.
Oui mais voilà, il ne faut pas croire que les USA vont se laisser dépouiller de leur privilège de battre la monnaie mondiale si facilement.
Le dollar chute ?
Il n’y a qu’à faire chuter les autres monnaies pour rétablir l’équilibre !
Par exemple l’Euro.
Vous voulez payer vos échanges internationaux avec ce truc mis en place par ce patchwork de pays ?
Et si par exemple des agences de notations (spécialité anglo-saxonne) commençaient à baisser les notes de certains de ces pays ?
De plus, les banques centrales de la zone Euro fondent en partie leurs réserves de garantie sur des masses de dollars. Si le $ chute, l’Euro suit.
Quoi ? Certains chefs d’état cherchent quand même à changer de monnaie internationale (comme Saddam Hussein qui voulait vendre son pétrole en Euros) ?
Une petite révolution est si vite arrivée de nos jours !
Mais malgré tous leurs efforts, les USA savent que le $ ne va pas perdurer.
La dette US est trop énorme et il n’y a aucun moyen d’enrayer l’inflation qu’elle génère.
La monnaie internationale de remplacement du dollar existe déjà. Elle a été annoncée au sommet du G20 de 2009
Elle porte le nom barbare de Special Drawing Rights ou SDR.
Selon un schéma similaire à celui de la création de l’Euro elle est composée d’un certain % de monnaies existantes :
42% de $
37,4% d’Euros
9,4 % de Yen
11,3 % de £
Cette monnaie ne circule pas mais le G20 a déjà missionné le Fonds Monétaire International (FMI) pour qu’il l’utilise afin de procéder à de prochains Quantitative Easing c’est-à-dire à des rachats de bons du trésors émis sur les dettes des états qui ne peuvent plus faire face à leur intérêts.
Cela ne répond évidemment pas aux préoccupations des Russes ni des Chinois.
On comprend mieux pourquoi la Chine, la Russie et l’Inde préfèrent traiter entre elles.
Les nations jouent donc un étrange poker dont on ignore encore qui sortira en slip et qui raflera la mise.
Une seule chose est certaine, les USA bluffent depuis le début de la partie mais ils ont aussi de gros colts qui dissuadent jusqu’ici les perdants de trop se plaindre.

Toute la question est : Qu’ont-ils prévu de faire quand le $ entrera en hyperflation ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s