CCP: Algérie Poste veut fonder une banque postale

Publié: 19 avril 2011 dans actualité, Economie
Tags:, , , , , , , , ,

Publier le 16.04.11
Algérie Poste veut se doter d’une banque postale. C’est ce qu’a annoncé jeudi le ministre de la Poste, des Technologies de l’information et de la communication, Moussa Benhamadi, en marge d’une séance plénière de l’Assemblée populaire nationale (APN).

Sollicité pour plus amples précisions à propos de ce projet, le ministre expliquera que “la Poste vise la création d’une banque postale comme objectif essentiel et primordial, et elle y travaille avec un esprit d’engagement que commande ce nouvel enjeu”. Dans ce cadre, le ministre a expliqué que “ce projet n’est pas accepté de tout le monde, notamment par la concurrence, ce qui est compréhensible”.
Cela d’autant plus qu’une banque de 12 à 13 millions de comptes – ceux des chèques postaux ou CCP – avec un réseau étoffé et construit sur des technologies nouvelles ne peut qu’éclipser, en bonne partie, les autres réseaux bancaires. Sur cette question, le ministre fera observer que “nous sommes prêts à relever ce défi et accepter la concurrence. Il faut que nous soyons réellement mobilisés pour faire face aux nouveaux enjeux”.
Quoiqu’il en soit pour M. Benhamadi, “le plus important pour la Poste c’est son avenir, car elle vit essentiellement grâce à son réseau CCP qui est le plus grand réseau de clientèle, mais aussi présent partout dans le pays, ce qui est un atout spécifique à la Poste”. Sur sa lancée, le ministre indiquera que “les salaires des fonctionnaires et de beaucoup d’entreprises publiques et privées étaient virés, quasiment au même moment dans les réseaux du CCP, ce qui permet d’alimenter Algérie Poste, en permanence”. Évoquant l’utilisation des cartes de paiement électronique, le ministre de la Poste annoncera que les citoyens pourront utiliser les cartes de paiement électroniques à partir de 2012.
Interrogé, en outre, à propos du manque de liquidités au niveau des centres de paiement relevant d’Algérie Poste dans certaines wilayas, le ministre indiquera que “cette situation sera réglée après l’émission des billets de 2 000 DA et l’introduction de nouveaux mécanismes de paiement tels le paiement électronique, l’utilisation des chèques et les transferts de compte à compte”. À ce sujet, le ministre relèvera “l’absence de la culture d’utilisation des chèques et la nécessité de redonner confiance au citoyen quant à l’utilisation du chèque et d’utiliser rigoureusement la loi en cas de dépassements”.
À ses yeux, “la réticence des citoyens est injustifiée”. Intervenant sur une autre question, le ministre de la Poste indiquera que “tout citoyen ayant reçu un chèque sans provisions était en droit de demander un certificat de non-paiement auprès de l’établissement financier où il devait retirer le montant porté sur le chèque”. En outre, le ministre a expliqué qu’Algérie Poste “informe la centrale des impayés de la Banque centrale de toute émission de chèques sans provisions”.
source: Liberte (Nadia Mellal)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s