Alger–Rabat : les calculs d’un rapprochement annoncé

Publié: 26 avril 2011 dans actualité, analyse & opinion, Construction Maghrébine
Tags:, , , , , , , ,

Alger–Rabat : les calculs d’un rapprochement annoncé

C’est un peu le serpent de mer des relations algéro marocaines. La frontière entre les deux pays va t elle être rouverte ? Régulièrement ? la question revient au devant de la scène, les deux pays indiquant que cela se produira forcément un jour prochain, puis le sujet retombe aux oubliettes. Ces dernières semaines nous sommes entrés dans une nouvelle phase d’optimisme. Les responsables des deux côtés, et plus particulièrement algériens, ont multiplié les déclarations positives à l’égard du Maroc. Il y a eu le président de la République, le ministre des Affaires étrangères, Mourad Medelci, et le ministre de l’Agriculture, Rachid Benaissa.

Ce énième revirement sur cette question aurait pu n’être qu’un retournement de plus s’il n’intervenait dans un contexte très particulier. Les tensions algéro marocaines sont effectivement au plus mal : le Sahara occidental avec le lobbying du Maroc à l’ONU pour orienter en sa faveur le prochain rapport onusien sur ce dossier, le boycott marocain de la cérémonie d’ouverture de « Tlemcen, capitale de la culture islamique » le 16 avril dernier ou les procès abusifs de militants sahraouis au Maroc, etc.

En d’autres temps, ces évènements auraient suffi à refroidir encore plus les relations entre les deux pays. Malgré tout, le 17 avril dernier, Abdelaziz Bouteflika l’affirmait : « il n’y a aucun problème entre l’Algérie et le Maroc ». « Le problème du Sahara occidental est un problème onusien. Le Maroc est un pays voisin et frère. Il faut coopérer et nous devons coopérer (avec lui) », avait insisté le chef de l’État.

Et le 25 avril, le ministre de l’Agriculture effectuait une visite officielle au Maroc et annonçait une coopération avec le royaume chérifien « pour assurer la sécurité alimentaire » des deux pays. On reparle également d’une relance de l’Union du Maghreb arabe, paralysée depuis des années à cause des tensions entre l’Algérie et le Maroc. Le 1er mars dernier, le ministre de l’Énergie et des mines annonçait également l’existence d’un projet de gazoduc algéro marocain pour approvisionner notre voisin en gaz, à l’occasion de la visite de la ministre marocaine de l’Énergie, Amina Benkhadra. La sécurité alimentaire et l’énergie sont des sujets de coopération extrêmement sensibles. Une coopération dans ces deux domaines passe inévitablement par un réchauffement sérieux des relations.

Alors, une question se pose à la lumière de cette conjonction de gestes de réchauffement entre les deux pays. Pourquoi ? Et surtout, pourquoi aujourd’hui ? La réponse réside peut être dans les évènements qui secouent le monda arabe depuis le début de l’année. Les régimes autoritaires sont secoués les uns après les autres par des mouvements de protestation populaires jamais vus. Chute de Ben Ali en Tunisie et de Moubarak en Égypte, départ inéluctable du président yéménite Ali Abdallah Saleh, guerre civile en Libye entre pro et anti Kadhafi, ou encore Bachar el Assad sur la sellette en Syrie.

De l’autre côté de la région, le Maroc et l’Algérie connaissent aussi leurs crises politiques et sociales, mais jusqu’ici, les pouvoirs en place tiennent le choc. Cependant, les dirigeants Abdelaziz Bouteflika chez nous et la famille royale incarnée par Mohamed VI chez notre voisin, doivent se sentir bien seuls à la table des dirigeants autocratiques de la région, qui se dépeuple de plus en plus. C’est une vieille règle historique, face à une menace commune, les ennemis d’hier se trouvent des intérêts partagés et une solidarité nouvelle. Est ce le calcul que font les pouvoirs marocain et algérien ? Ce qui est sûr, c’est que ce rapprochement aussi soudain qu’inattendu soulève bien des interrogations.

TSA

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s