Le Maroc propose ses réformes à la transition tunisienne

Publié: 30 avril 2011 dans actualité, analyse & opinion, Construction Maghrébine
Tags:, , , ,

Le Maroc propose ses réformes à la transition tunisienne

Écrit par El Kadi Ihsane de Hammamet (Tunisie) Vendredi, 29 Avril 2011 09:42 in Maghrebemergent

Au forum de l’hebdomadaire tunisien « Réalités » à Hammamet, l’ambassadeur du Maroc en Tunisie, Mohamed Najib Zerouali, a fait une série de propositions dont pourrait s’inspirer, selon lui, le processus démocratique tunisien. Il a invité l’Union européenne à interagir, non plus avec chaque pays de la région individuellement, mais avec le « label Maghreb ».

Mohamed Najib Zerouali a proposé aux autorités tunisiennes de créer une justice transitionnelle sur le modèle de l’IER, l’Instance de l’équité et de la réconciliation, qui a traité, avec un relatif succès, des pénibles dossiers « des années de plomb » du règne du roi Hassan II. L’ambassadeur du Maroc en Tunisie était un peu l’invité surprise du second panel de la matinée du jeudi, au Forum international de l’hebdomadaire tunisien « Réalités » inauguré la veille, pour sa 14e édition, à Hammamet Yasmine. Son nom ne figurait pas dans la liste des panélistes mais il s’est montré très à l’aise pour exprimer le soutien marocain à la révolution tunisienne et pour rapporter « des plus hautes instances du pays, le message de notre totale disponibilité pour faire bénéficier la transition tunisienne de l’expérience en la matière du Maroc ».

Mohamed Najib Zerouali a expliqué en quoi consistait la justice transitionnelle et a évoqué d’autres expériences, en Afrique du Sud et au Chili, pour rendre compte de l’importance du traitement de ces situations qui empêchent les réparations mémorielles. Il a également suggéré à la Tunisie révolutionnaire d’aller dans le sens de la régionalisation : « Il ne faut surtout pas dire que ce n’est pas nécessaire parce que la Tunisie est un petit pays. Ce n’est pas vrai. Il s’agit de changer les modes de management des territoires en se rapprochant au plus près des citoyens. Et aussi de passer de l’impunité à l’imputabilité des exécutifs régionaux en les responsabilisant. »

« L’Europe doit parler au label Maghreb »

L’ambassadeur marocain a préconisé également la création d’un conseil national des droits de l’homme « pour éviter que les dérives du passé ne se reproduisent ». Il a évoqué, là aussi, l’expérience de son pays et a insisté sur l’importance d’une telle institution. Enfin, sur le terrain des médias, Mohamed Najib Zerouali a prévenu contre l’ivresse des périodes de conquêtes démocratiques qui peut, notamment dans le cas de la presse, être l’occasion de débordements qui attisent les impatiences de la population. Il a recommandé d’« encadrer ce processus par une haute autorité indépendante ». Il a évoqué des situations connues dans lesquelles certains médias « faisaient et défaisaient les ministres ».

L’ambassadeur du Maroc à Tunis a évoqué, à deux reprises, le régime de Ben Ali en parlant de « dictature » et de « totalitarisme ». Il a ensuite lancé un message aux nombreux représentants de l’Union européenne présents dans la salle, à commencer par son ambassadeur à Tunis, Adrianus Koetsenruijter : « Dans les pays arabes et au Maghreb particulièrement, les régimes étaient des interlocuteurs fragilisés par leur mode de pouvoir. Aujourd’hui, l’Europe s’adresse à des peuples et non plus à des régimes. Interagir avec chacun des pays de la région, c’est fini. Il faut que l’Europe interagisse, non plus avec le Maroc, l’Algérie, la Tunisie, la Libye, pris chacun individuellement, mais avec le label Maghreb. » Mohamed Najib Zerouali a, ensuite, fait un peu de prospective géopolitique crispante pour les invités européens : « En 2050, l’Europe ce sera 700 millions d’habitants, majoritairement vieux. La dynamique de la croissance aura basculé depuis longtemps vers le pôle asiatique, mais aussi vers l’Afrique et ses deux milliards d’habitants. Le Maghreb sera incontournable pour l’Europe pour bénéficier du dynamisme de cette région. Elle doit modifier complètement son regard sur le Maghreb et l’Afrique. »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s