Entretien avec Madame Abane Ramdane:“Ben Bella a été fabriqué par les Français”

Publié: 12 mai 2011 dans actualité, Histoire, Hommage et commémoration
Tags:, , , , , , , , ,

Entretien avec Madame Abane Ramdane:“Ben Bella a été fabriqué par les Français”

Par : F A

Dans un récent entretien, l’ancien Président Ahmed Ben Bella s’est violemment attaqué à Abane Ramdane et au Congrès de La Soummam qualifié de “trahison”. Dans cet entretien exclusif, Madame Vve Abane, épouse du colonel Dehilès, répond aux accusations et rétablit certaines vérités.

Liberté : Pourquoi, à votre avis, Ben Bella dénigre le Congrès de La Soummam ?

• Madame Abane : Il était hostile au fait que le Congrès se tienne en Algérie. Le congrès s’est tenu sans lui et sans les chefs qui étaient à l’étranger. Ils ne sont pas intervenus dans son élaboration.

Que s’est-il réellement passé avec l’attaque de la poste d’Oran ?

• Ben Bella était chef de l’OS (l’Organisation spéciale) avant qu’il ne soit remplacé par Aït Ahmed. L’attaque avait été mijotée par Aït Ahmed, Saïd Ouali et Omar “yeux bleus” (Omar Boudaoud), pas plus. Ils n’ont pas mis Ben Bella au courant parce qu’ils avaient peur qu’il les dénonce. Aït Ahmed a réservé une chambre à Alger pour Ben Bella et c’est là que deux policiers sont venus le cueillir le lendemain. Ben Bella ouvre la porte, prend son arme et retourne le canon sur sa poitrine et leur présente la crosse en leur disant : “Tenez, je n’ai rien à voir dans ces histoires.” Les deux policiers ont pris l’arme en laissant Ben Bella sur place. Ben Bella était à Alger pendant l’attaque de la poste d’Oran. Il se vante d’avoir fait le coup. Naturellement, ce sont les Français qui lui ont fait cette propagande pour lui donner un nom. C’est à partir de là que les Français ont préparé un président pour l’Algérie.

Vous voulez dire que ce sont les Français qui ont fabriqué Ben Bella ?

• Les Français réfléchissent et projettent. Ils se sont dit qu’en cas d’indépendance de l’Algérie, on leur place un âne bâté à la présidence. Après l’arraisonnement de l’avion en 1956, les cinq dirigeants du FLN ont été amenés à Alger. Sur le bitume de l’aéroport, Mohamed Boudiaf tenait un porte-documents entre les mains. Un gendarme s’est avancé vers lui, le lui a pris des mains pour le remettre à Ahmed Ben Bella. À ce moment-là, un flash a crépité pour immortaliser l’instant.

Pour quelle raison ?

• Pour faire croire que c’est Ben Bella le premier dirigeant. Cette anecdote m’a été racontée par Boudiaf lui-même. Il avait compris que la France voulait donner un chef à la Révolution algérienne, le plus bête des chefs. C’est la dernière farce que la France nous a faite. Ben Bella était un grand inconnu en 1954.

Vous aviez travaillé avec Abane avant de devenir sa femme, quel homme il était ?

• Un homme extraordinaire, pas bavard mais très actif. Il a mûrement réfléchi pour tisser sa toile et former son organisation. Il a pensé la Révolution algérienne pendant les cinq années qu’il avait passées en prison. Il a pris le temps, contrairement à certains qui s’abêtissent dans les prisons, d’étudier toutes les révolutions du monde. Il savait qu’il fallait regrouper les partis et après l’indépendance, à chacun de reprendre son chemin. Ce qui n’a pas plu à Ben Bella et Khider, c’est que Abane a fait appel à des centralistes. Ils avaient une formation politique. C’était une grande aventure cette Révolution.

Quel est le rôle de Abane dans la préparation du Congrès de La Soummam ?

• Ce qui m’étonne c’est le fait que ce soit toujours Abane qui est la cible des attaques alors qu’il y avait une direction collégiale. Il y avait Ben Khedda, Saâd Dahleb, Amar Ouzeggane. Les décideurs étaient Abane et Ben M’hidi qui étaient deux jumeaux.
Il n’y avait aucune entente entre Larbi Ben M’hidi et Ben Bella.
Maintenant si on reproche des choses à Abane, il faut alors faire également des reproches à Ben M’hidi. Abane Ramdane ne travaillait jamais seul.

Ont-ils essayé de convaincre Ben Bella de venir assister au congrès ?

• Ils se sont habitués aux artères du Caire. Ils ont allumé un brasier en Algérie après ils se sont enfuis à l’étranger. Comment Ben Bella s’évade de la prison de Blida avec Mahsas et ne peut rejoindre les maquis d’Algérie ? Les maquisards sont allés d’Est en Ouest quand il fallait le faire.

Au moment du Congrès, vous étiez déjà son épouse. Étiez-vous présente ?

• Non, mais j’ai tapé la plate-forme de La Soummam sur une machine dactylographique.

Qui avait rédigé le manuscrit ?

• Plusieurs personnes. Chacun avait écrit sa partie. Ben Khedda me ramenait les manuscrits que je dactylographiais dans une chambre exiguë à Alger. J’étais hermétiquement enfermée en plein mois d’août pour ne pas éveiller les soupçons des voisins français.

Que vous inspire les propos de Ben Bella lorsqu’il affirme que le Congrès de La Soummam est une trahison ?

• Ben Bella ne voulait ni des centralistes ni des unionistes. Il voulait la révolution strictement avec le PPA/MTLD. Il ne voulait pas que les autres tendances y participent. Ben Bella appelait les centralistes et les unionistes la racaille. Les propos de Ben Bella sont une aberration. La plate-forme de La Soummam est la première Constitution de l’Algérie. Ben Bella a de l’aigreur parce que le congrès s’est fait sans lui. S’il avait voulu, il aurait pu rentrer.

Vous aviez un jour rencontré Ben Bella. Vous aviez l’occasion de lui dire les choses en face…

• Je l’ai rencontré en 1995 à sa demande pour s’innocenter. Je lui ai dit qu’il avait donné son accord pour l’assassinat de Abane Ramdane. Il y a une lettre qui existe dans laquelle Ben Bella cautionne cette mort. Dans la lettre, il félicite ceux qui ont fait le bon nettoyage de la Révolution. Évidemment, Ben Bella a tout nié. Il a dit que ce sont des mensonges. Mais je ne voudrais pas le rencontrer tout comme Ali Kafi, ce ne sont pas des gens intéressants.

Officiellement, Abane Ramdane est mort au champ d’honneur. Ce qui est faux. Il a été assassiné, comment et par qui ?

• Tout le monde sait qu’il a été exécuté au Maroc. Ferhat Abbas, Boumendjel et Ben Khedda l’avaient prévenu en lui disant : “Ils vont te faire un mauvais coup.” Quand ils ont décidé de le liquider, ils l’ont appelé au Maroc. Il était accompagné de loin par Krim Belkacem et Mahmoud Cherif. D’après les différents témoignages, Boussouf les a mis devant le fait accompli. Il leur a expliqué qu’il ne pouvait pas mettre Abane en prison parce que c’était dangereux. Il valait mieux l’exécuter. D’après certains témoignages, Abdelhafid Boussouf a étranglé Abane Ramdane de ses propres mains. Ce qui est paradoxal c’est qu’un jour, au retour du congrès de La Soummam, Abane était tout heureux que le congrès se soit passé sans aucun incident. Abane m’a sorti une photo de Abelhafid Boussouf, responsable de la wilaya V en me disant : “Regarde cet homme comme il est vaillant.” Abane était content de travailler avec des hommes comme Boussouf.

Il ne savait pas qu’il tenait entre les mains la photo de son futur assassin…

• C’est son bourreau. Les trois B, Ben Tobbal, Belkacem et Boussouf ont décidé de son élimination. Soit la prison, soit la mort. Boussouf était franc, il savait qu’il allait le tuer. Les autres faisaient semblant de ne pas le savoir. Ils souffraient d’un grand complexe d’infériorité par rapport à Abane.

Vous disiez que Ahmed Ben Bella avait donné sa caution à cet assassinat.

• Ils avaient averti Ben Bella, l’ennemi de Abane Ramdane. Ben Bella avait donné carte blanche. Sa lettre existe dans les archives algériennes.

Est-ce que ça ne vous gêne pas que la version officielle n’évoque pas la vérité sur la mort de Abane ?

• Dans toutes les révolutions, il y a des meurtres et des assassinats. Je ne veux pas soulever le problème de Abane.

Ne voulez-vous pas qu’on rétablisse la vérité ?

• Ce n’est pas à moi de le faire mais aux officiels. C’est aux autorités de faire le procès de cette affaire et de désigner les vrais coupables. Du temps de Boumediene, on n’osait jamais parler de Abane. Ce n’est qu’à la venue de Chadli que l’on a pu voir pour la première fois des portraits de Abane.

Qu’est-ce que ça vous fait qu’un Président algérien insulte la mémoire de Abane ?

• Ben Bella est un âne bâté. C’est lui qui a fait rater l’indépendance à l’Algérie. Il a bafoué la légalité en destituant Benyoucef Benkhedda, désigné par l’organe suprême du CNRA. Ben Bella était un joujou entre les mains de Nasser alors que Abane disait, nous ne serons inféodés ni au Caire, ni à Moscou, ni à Washington, ni à Londres. En plus, je ne vois pas ce qui lui a fait dire que je suis française alors que je suis algérienne en revanche, lui, sa femme est binationale. La femme de Ben Bella avait essayé de faire évader Fatiha Boudiaf d’une clinique psychiatrique dans laquelle le Président l’avait jetée, seule parmi les hommes pour l’humilier, après avoir déporté dans le Sud Mohamed Boudiaf.

Journal LIBERTÉ : 07 – 11 – 2002

commentaires
  1. […] d’Etat, chronologie du site Algeria-Watch de la répression -Entretien avec Lounis Aggoun -Entretien avec la veuve d’Abane Ramdane -Ben Bella, le tirailleur infiltré du FLN J'aimeJ'aime  Cette entrée a été […]

  2. Fatah Bouhmila dit :

    Les propos tenus par la veuve de Abane Ramdane rejoignent les conclusions des historiens sérieux qui travaillent sur le mouvent national et la guerre d’indépendance. Lorsque l’on fait des recoupements, ils disent à peu près la même chose.

  3. benfriha djamel eddine dit :

    non madame c’est pas avec les mains de boussouf que notre glorieux martyrs a était assassiné, mais par cinq personnes trié sur le volé par krim et boussouf qui l’ont fait dans une chambre a la ville de tetouane, mit par le Maroc au service du FLN, mais tous les trois étaient présent se soir la dans cette villa ou eu lieu leurs forfait, vous savez au moment ou abane se débattait contre la strangulation par sa cravate les commanditaires se sont passé a table dans le salon d’en face

    • Ali dit :

      et oui monsieur , Boussouf lui même a étranglé Abane selon des témoins en place ,
      POURQUOI ? à savoir et tu peux voir Wikipédia = Ramdane Abane

    • abdelkader wahrani - FRANKFURT dit :

      malheureux les morts qui ne peuvent répondre pour se défondre???.

      • ahmed dit :

        Boussouf a ete accuse de l’assassinat de Abane des 1958,puis les annees 60 jusqu’a nos jours.Yves Couriere l’a ecrit dans son livre .boussouf ne s’est jamais defendu.En 1980 il est mort sans ģloire dans un restaurant francais.boussoufqui n’a pas en realite combattu l’armee francaise s’est occupe de se preparer pour l’apres guerre s’accaparant des finances de la revolution,avant d’etre debarque par boumediene.

  4. ouadah hassan dit :

    ecouter maintenant que tout les acteur sont mort il st facile de dénigre

  5. hamoum dit :

    toutes mes salutations a tous ceux qui ont participe a cet entretien sur la memoire de abane ramdane qu ‘il repose en paix personnellement je ne doute pas qu ‘il a ete trahi dommage que cela est fini comme ca

  6. abdelkader wahrani - FRANKFURT dit :

    toujours si abdelhafid boussouf dit si mabrouk il a assassiné abbane ramdane, c´est une révolution, Arrêtez d´accusez les acteurs de l´histoire de crimes et de trahison, ca ne pouvait pas passer autrement? bien que la confénce du caire l´ait affaibli, Abbane ramdane avait trouvé des alliés a l´intérieur de l´armée de libération nationale (ALN) et s´était ainsi donné une assise militaire. cet atout devient sa faiblesse. en détenant, grâce a ces alliances, la possibilité de renverser le cours de la révolution et d´enprendre la direction, Abbane devenait dangeureux. il signait sa condamnation a mort. un seul heros le peuple? regardez la revolution francaise, la revolution russe, la revolution yougoslave… vous connaissez beaucoup de pays qui ont la révolution avec la démocratie. Boussouf et les autres moudjahidines c´étaient des compatriotes et des nationalistes, ils nous ont conduits jusqu´au accords d´évian???.

    • pravda dit :

      Bonjour,

      Abane Ramdane c’est l’architecte de la révolution Algérienne, grâce des hommes d’honneur comme lui et Ben m’hidi que le congrès de la Soummam a été possible, un congrès nationale sans lequel la révolution Algérienne ne sera pas structurée et ne sera pas dotée de mécanismes de et de négociation. Le congrès de la Soummam a donné ses résultats dans les moments délicats et cela a été aussi possible grâce au tandem Ben m’hidi -Abane !!!! Le congres la Soummam est considère par tous les révolutionnaires et historiques comme socle organisationnel qui avait un double objectif ceux proclamés haut et fort dans la déclaration de 1 novembre 1954 a savoir Al houria Wa Al Istiqlala ( la liberté et l’indépendance ) l’indépendance de colonialisme français et de redonner au peuple Algérien sont droit a l’autodétermination.

      A qui profite l’assassinat d’un homme de cette grandeur ?
      Qui est le gagnant dans la perte d’un cerveau de la révolution en pleine guerre ?
      Pourquoi ils ont exécuter Abane et au service de quoi cet acte est commis ?
      La vérité sur l’assassinat de Abane est elle a ce point indésirable !? Par qui ?? Et pourquoi ?
      La vérité sur la liquidation de Abane représente-t-elle un sucré qui va provoqué par sa révélation l’éclatement de toute autre vérité c’est-à-dire que les Algérien vont connaître exactement les vrais révolutionnaires qui ont remportés la bataille de ceux qui se trouvent bunkeriser quelque par pour avoir une longue vie et profitant de l’Algérie d’aujourd’hui libérée par le sang des chouhada ?

      Une chose nous sépare aujourd’hui, NOUS ; nous cherchons de connaître la vérité toute la vérité sur nos victimes !!! Par contre VOUS !!! Vous avez une phobie, une peur que la vérité s’éclatera un jour !! Et vous vous situé logiquement en fervents défenseurs des bourreaux

      الحرب يخطط لها العباقرة
      و ينفذها الشجعان
      و يستفيد منها الإنتهازيون

      Riad Algérien

      • abdelkader wahrani - FRANKFURT dit :

        sans le plus grand moudjahid le zaim mohamed larbi Benmhidi, le congrés de la soummam n´aurait pas réussi, et Abbane n´aurait pu faire triompher ses théses? donnez-nous vos avions et vos bombardiers, nous vous dennerons nos couffins ! echahid mohamed larbi benmhidi. rahimah Allah.

      • bessaha d dit :

        bien dis mr bien parlé , et toi abdel ,du nimporte quoi ,eux qui ont été jusqu’a evian ,aucun de ses assassins n’y a été ,des loppettes ,que bon à tué des algériens pendant la guerre ,pas un français ils ont tué !…

    • zi dit :

      Vous dites « arrêter d’accuser les acteurs de l’histoire » mais vous semblez être d’accord avec l’entretien qui affirme l’exécution de Abane par ses pairs. C’est de rétablir la vérité qu’il s’agit ici et pas du tout d’accusation. Avez-vous quelque chose contre Abane?

    • malaucoeur dit :

      Je regrette Mr abdelkader wahrani – FRANKFURT, Mr Abane n’avait rien comploté contre ses pairs. Il était à l’intérieur du pays, à côté des moudjahidine, les vrais combattants qui manquaient de tous les moyens requis pour faire face à l’une des plus fortes armées du monde. Il y avait des gens à l’extérieur qui devaient approvisionner en armes l’intérieur, ils ne l’ont pas fait. Abane qui se donnait corps et âme à la cause ne se gênait pas de dénoncer ces laxistes de l’extérieur qui ne voulaient pas être dérangés dans leurs palaces. Il savait qu’il courait à sa perte, en le faisant, mais pour lui, le devoir de libérer le pays du joug colonial était primordial. Ses pairs qui se prenaient pour des « historiques », eux, n’avaient jamais admis en leur sein, un génie de la trempe de Abane, patriote honnête, franc, stratège endurci, intellectuel, en clair un homme hors du commun. En l’assassinant, ces gens ont tué l’idéal du peuple algérien.
      Dans toutes les guerres, il y avait des erreurs. Je cite l’exemple du colonel de Gaulle qu’avait condamné à mort le régime de Vichy pendant la deuxième Guerre Mondiale, pour avoir refusé de cautionner la capitulation de son pays devant I’ Allemagne conquérante d’Hitler. Pourquoi de Gaulle n’avait pas été exécuté ? La réponse est simple, parce que la France avait des hommes qui réfléchissaient pour le bien de leur pays. Ces hommes avaient discerné en de Gaulle un stratège hors du commun et ils se sont rangés aussitôt de son côté pour l’aider à réaliser son plan de libération de leur pays. Ce n’était pas le cas de notre héros Abane. Ses compatriotes étaient plutôt jaloux de son intelligence et ceux-ci n’avaient pas hésité à appliquer la devise : « Plus intelligent que moi, tu meurs ».

    • ouadah dit :

      je suis entièrement d accord avec vous monsieur wahrani

    • Sami BOUMENDJEL dit :

      à quel prix ta révolution…. men…???

    • djazairi dit :

      c’est vrai , c’est le peuple qui a fait la révolution, mais il était toujours guider par des héros, et la on veut vraiment connaitre nos vrai héros, pour les leurs rendre hommage lah yarhame les vrais chouhada et les vrais moudjahidines .R! je pense pas qu’il y avait toutes ces histoires entre politique et militaire à l’époque parce que ces histoires surgissent toujours à l’approche des objectifs de la lutte alors que la révolution était juste à ses débuts.

    • ahmed dit :

      Tu oses ecrire des conneries pareilles ,apres l’interview de madame Abane ,espece de degenere engendre par le marocain et ignare khaled dans sa fameuse berraka!!contente-toi de t’abreuver de rai.

    • Kamal dit :

      Voilà où ils ont emmené l’Algerie espèce d’idiot.

    • chargui dit :

      On attire pas les mouches avec du vinaigre, la révolution algérienne a été faite par des Kabyles, et des chaouis, tout le monde sait que beaucoup de kabyles n’apprécient guère l’arabo-baâthisme imposé par Nasser à la révolution algérienne (dont Abane).

      Nasser fervent défenseur de l’arabo’islamisme et du baâthisme n’apprécie les kabyles laïques.
      Ils fallait coûte que coûte éliminer les kabyles septiques comme Abane, krim et tant d’autres kabyles, quite à s’appuyer sur Le clan de Oujda (Boussouf, Ben Bella, Ben Tobal, Boumediène, Ali Kafi etc.) favorable à la France Notamment le caporal des tabors marocains Ben Bella, Boussouf agent de la DST française recyclé dans les transmissions radio. ou Ali Kafi.
      On remarquera que la Wilaya 5 basée militairement au Maroc (Oujda), alors commandée par Boussouf n’a jamais livré le moindre combat à l’ armée coloniale française aussi bien au maroc français qu’en algérie (Boussouf, Ali Kafi, Ben Bella, Ben Tobal et Boukharouba,sont formellement identifiés comme des taupes des services secrets français). Ils se baladaient entre le Caire, Tunis et Oujda, mais jamais en Algérie. L’objectif, c’était de s’associer avec la Paris, le Caire et de prendre le pouvoir en Algérie à partir du Maroc français.
      Ce n’est pas par pur hasard que Boussouf/Ben Bella/Boukharouba on choisi le Maroc et non la Tunisie (qui a participé pourtant aux combats de l’ALN). Le Maroc ami de la France et d’Israël, est le partenaire idéal du clan de Oujda, pour réduire au silence tous les vrais révolutionnaires (kabyles pour la plus part), ayant démasqué Boussouf et son clan d’ Oujda de conivence avec l’ennemi. D’ailleurs la France et l’Egypte ne voulaient pas traitr avec les Kabyles, Ben Bella était le candidat idéal pour nos ennemis qui voulaient préserver leurs intérêts coûte que coûte en Algérie.
      Abane était en avance sur son époque (ipaie un lourd tribut), il était le seul à comprendre le complot du clan d’Oujda et ses magouilles l’ennemi (France et l’Egypte), mêe Krim n’a rien vu venir jusqu’en 1962).
      C’est pourquoi aujourd’hui, l’Algérie est dans le caca absolu (des millions de morts pour rien)

  7. abdelkader wahrani - FRANKFURT dit :

    les graves conséquances politiques qui résultérant du congrés de la soummam???. il n´est pas contestable que le congrés apporta a la révolution des structures, une hiérarchie, une organisation qui manquaient. Mais il lui apporta aussi, dans le même temps, un appareil bureaucratique et paperassier qui décolla peu a peu des réalités de la lutte. il eut le tort, surtout d´introduire dans les organes de direction des personnalités politiques qui avaient, de tout temps, combattu le passage a la lutte armée et qui, aulendemain du 1er novembre, n´avaient pas craint de désavouer publiquement l´action de laglorieuse révolution. cependant, avec le succés des armes et les progrés impressionnants du FLN, ces éternels opportunistes avaient évolué, et ils sautaient maintenant dans le train en marche, profiteurs de cette révolution dont ils avaient méprisé les débuts. la confusion, la contradiction, l´absence de principes fermes et de stratégie révolutionnaire raisonnée s´installérent ainsi a la tête du FLN. la capture des chefs historiques, quelques mois plus tard, laissa le champ libre a des politiciens gauchistes, conservateurs ou communistes, que rien ne préparait, en fait, a diriger une révolution. il commirent ainsi, dans la conduite de la guerre révolutionnaire, des erreurs quasi catastrophiques, ils ne surent pas appprécier a leur juste valeur les rôles respectifs de la campagne et de la ville dans la conduite de la guérilla. ils ne comprirent pas que les habitants des villes, vivant, pour ainsi dire, intégrés a l´ennemi, mêlés a lui entourés de son énorme appareil répressif, ne pouvaient en aucun cas se soulever en masse contre lui sans se faire ausitôt écraser et voir leurs réseaux démentelés, leur appareil détruit, leurs militants tués ou arrêtés. faute d´avoir compris cela, ils euent la folie d´engager contre les troupes d´occupation la bataille d´alger. comme en sait, elle se solda pour l´organisation urbaine et, par contrecoup, isola et affaiblit la guérilla des campagnes….

  8. les chefs d ´accusation, retenus contre Abbane ramdane furent légion. il fut accusé de faire d´El moudjahid sa propriété et utiliser l´UGTA. a son profit personnel. et son travail de fractionement. il y eut des conflits avec Ben Tobbal qui voulut exiger de lire avant publication les articles du journal. on lui reprocha d´avoir voulu dominer la fédération de france pat l´intermédiaire d´homme a lui. on instruisit contre lui un procés de sectarisme et de kabylisme, ce qui ne manque pas de piquant de la part d´un krim qui fonctionna toujours principalement sur le registre du clientélisme kabyle, et alors qu´Abbane avait été réduit a rechercher surtout des alliances dans la wilaya 1 qui avait maille avec les kabyles. son hostiliité globale aux militaires était telle que même les tentatives maladroites de division qu´il dut entreprendre, en jouant d´abord Ben Tobbal contre Boussouf, puis in extremis Krim contre les deux B au nom de la solidarité kabyle, ne purent qu´être a l´échec. les militaires craignaient surtout son influence dans l´ALN. en wilaya 4, par l´intermédiaire du colonel Sadek , qui fut toujours un fidéle inconditionnel d´Abbane, et dans ce qui restait de la ZAA. il n´est pas totalement exclu qu´il ait aussi recherché des contacts en wilaya 5 pour contrebalencer l´omnipotence du clan Boussouf-Boumediene. lui fut surtout reproché de travailler la wilaya 1 en utilisant les mécontentements et les révoltes de la base suscités depuis un an par la nomination a sa tête du parachuté Mahmoud Cherif. compte tenu du contentieux qui s´était accumulé avec Abbane, Krim du être partisan de la liquidation, ainsi Ouamrane, et évidemment Boussouf. cette liquidation, d´aprés plusieurs versions concordantes, le colonel Amirouche se serait déja proposé de l´exécuter séance tenante lors du congrés de la soummam, et Mohammedi said (si nacer) serait, au CNRA. du caire, proposé pour s´en charger si personne ne le faisait. Une chose est sûre : Bousouf a pu faire tuer Abbane parce que Krim avait lâché celui-ci. finalement , seul Boussouf revendiqua sans détours la responsabilité de la mort d´Abbane. mais tout indique que, sur le fond, les cinq colonels étaient d´accord.

  9. yidir dit :

    Un oranais parle de la rèvolution …………….mais ….?petitparisBoitedenuitwahwahwah….etc

  10. un oranais c´est un algerien! ce n´est pas un fils adoptif des espions péres blancs missionnaires des nostalgiques pervers de l´algerie de papa borgeau, schiaffano, rodriguez… et vos ancêtres les gaulois???. vous avez le racisme odieux dans le sang, dans le coeur et dans le cerveaux, et vous ne pouvez pas vous en débarrassez. vous êtes condamnés. etafrett fikoum.

    • Mouloud pour une Algerie Meilleure, L'algerie avant Tous dit :

      Mon frère, Les hommes qui y ont décidé de faire à face à l’Empereur de 20 siècle, se sont des algériens , ni des arabes, ni des kabyles, ils sont réunis pour la cause algérienne , pour une Algérie meilleure , Alors ç’a me fait mal au cœur d’entendre ces insultes , parce que si en révise notre histoire en trouve que toutes les parties publics, et tout les partis politique sont effondrés dans un seul partis et par cela qu’en a pu battre l’Empereur français, alors aujourd’hui si en veux vraiment avancer il faut enlever toutes ces différences, en veux bien une Algérie de la justice , une Algérie qui avance non celle qui recule, Avec tout mes respect , kabyle ne veux dire pas emprisonné dans lui même, mais cette génération qui a subi une grande marginalisation du pouvoir depuis 62, et après 80, c’est malheureux c’est ça qui a crée ce régionalisme , J’aime bien qu’en devient un peuple démocrate civilisé , qu’en pense d’une manière à Faire un pas vers l’avant en respectant la justice bien sûre.

    • ahmed dit :

      C’est facile de projeter ce qu’on est reellement sur les autres,on peut en parler avec tellement d’assurance! On connait son sujet!!
      Citez moi seulement cinq revolutionnaires de premier plan venant de votre region et j’accorderai credit a ce que vous dites.
      Si a oran il y avait de la lutte contre l’occupant c’est grace aux algeriens venant d’autres regions.Un wahrani donnant des lecons de patriotisme ca prete a sourir

  11. kafiz nadir dit :

    RABBI YARHAM , L’architecte de la révolution ,pour ben bella rabbi YARAHMOU a fait beaucoup de mal pour le pays .

  12. Mouloud pour une Algerie Meilleure, L'algerie avant Tous dit :

    Franchement, aujourd’hui en 2013 , en a devenus , si comme si, en a jamais eu d’histoire et si comme si , l’histoire est devenus du théâtre, chaque personne raconte sa version , des gents disent que Le MALG tue les génies dont il avait peur de le déranger , Abane qui a été un architecte de la révolution qui a organisé avec ben mhidi la révolution vrais algériens ,pas comme les faux moudjahidines de l’extérieur ils ont jeté les armes à l’intérieur et ils s’en fiche de ce qui va arriver , comme il fait notre pouvoir actuellement ils jette de l’argent partout sans objectifs déterminés , les vrais algériens qui refuse l’anarchie,……………………..Ces faux moudjahidines de l’extérieur leurs but c’est de crié du terrorisme pas une révolution pour vue que en va forcer la France à dialogué, et maintenant je m’en doute que c’est la France qui avait fabriqué la guerre d’Algérie, avec ces traitres de l’extérieur …………………………………..et monsieur ben bella dis que le congrès de la soumam est un coût de côte-au derrière le dos pour la révolution, et le plus dangereux que tous les hommes politiques qui ont fais l’histoire de la révolution sont écarté et exilé , exilé du pays pour le quel ils ont sacrifiés même ils ont été assassinés ( Krim belkacem, khider , …., Boudiaf,….), c’est quoi cette histoire bourré, …………………moi d’après mon jugement c’est que le jeux est joué d’avance entre ben bella et boumedienne, eh ben oui Mr ben bella qui a venu après l’indépendance et qui avait formé boumedienne en Égypte, et ce dernier dictateur qui avait couché sur les frontières et il n’a jamais fait du guerre contre les français, il rentra en 62 pour être le premier futur dictateur de l’Algérie !!, madame Abane avait raison Mr ben bella a été fabriqué par les français, et comment vous voyez qui a été arrêté et prisonnier et puis il va fuir vers la France !! normalement directement exécuté,

    et comment il admettre d’être emprisonné pendant 15ans!!! (faiblesse de personnalité).

    En fin pour terminé , A la mémoire de Abane, Si amirouche, Ben Mhidi, Ben boulaid, Si lhouas, Lotfi,…. Et la liste est assez langue , Tous ces gens las qui sont réunis et ils ont travaillé sont bénéficié du pétrole de l’Algérie, Ces hommes las malgré que se sont arabe ou kabyle, ils sont réunis sur la cause algérienne , pour une Algérie meilleur , et pour une démocratie majeur.

    Je vous demande d’arrêter ces insulte entre les arabe et les kabyles en est tous des algériens, les arabes ont leurs traitres comme aussi les kabyles les y ont.

    Mrs, Melles, Mme, excusé moi peut être mon expression en français n’est pas à la hauteur , mais c’est mon cœur algérien nationaliste , qui aime l’injustice , qui aime une Algérie qui avance qui m’a forcé à dénoncé cela.

    • Algerie debout dit :

      Merci jeune Homme, en sais bien ce que tu voulais dire, (tu aime la justice) si tu avais fait des erreurs d’orthographe ce n’est pas de ta faute, car de nos jours en est une jeunesse arabisé dans L’école, Oui ton deuxième commentaire est beaucoup plus juste, et plus expressive. Je suis sous le charme de ta pensé , et ta justice, et ton amour envers ton pays, ne baisse pas les bras essaye de développer tes aidés et ton langage , et je sais que tu peux arriver, J’aime bien voir les gens qui y ont les aidées de fraternité et civilisation occupe notre pouvoir, et pour quoi pas.

      • djazairi dit :

        tu sais mon ami c’est pas honteux qu’un algérien musulman s’exprime mal en français mais lahchouma toute lahchouma c’est ces algériens qui ,après 52 ans de la libération du sol algérien,ne savent pas toujours s’exprimer(pour se libérer culturellement de l’emprise coloniale) en arabe.ça ne vaut pas la peine de s’excuser,le français n’était jamais un butin de guerre comme ils voulaient nous faire croire par contre est un reliquats de
        colonialisme français

  13. Mouloud pour une Algerie Meilleure, L'algerie avant Tous dit :

    Franchement, aujourd’hui en 2013 , en a devenus , si comme si, en a jamais eu d’histoire et si comme si , l’histoire est devenus du théâtre, chaque personne raconte sa version , des gents disent que Le MALG tue les génies dont il avait peur de le déranger , Abane qui a été un architecte de la révolution qui a organisé avec ben mhidi la révolution vrais algériens ,pas comme les faux moudjahidines de l’extérieur ils ont jeté les armes à l’intérieur et ils s’en fiche de ce qui va arriver , comme il fait notre pouvoir actuellement ils jette de l’argent partout sans objectifs déterminés , les vrais algériens qui refuse l’anarchie,……………………..Ces faux moudjahidines de l’extérieur leurs but c’est de crié du terrorisme pas une révolution pour vue que en va forcer la France à dialogué, et maintenant je m’en doute que c’est la France qui avait fabriqué la guerre d’Algérie, avec ces traitres de l’extérieur …………………………………..et monsieur ben bella dis que le congrès de la soumam est un coût de côte-au derrière le dos pour la révolution, et le plus dangereux que tous les hommes politiques qui ont fais l’histoire de la révolution sont écarté et exilé , exilé du pays pour le quel ils ont sacrifiés même ils ont été assassinés ( Krim belkacem, khider , …., Boudiaf,….), c’est quoi cette histoire bourré, …………………moi d’après mon jugement c’est que le jeux est joué d’avance entre ben bella et boumedienne, eh ben oui Mr ben bella qui a venu après l’indépendance et qui avait formé boumedienne en Égypte, et ce dernier dictateur qui avait couché sur les frontières et il n’a jamais fait du guerre contre les français, il rentra en 62 pour être le premier futur dictateur de l’Algérie !!, madame Abane avait raison Mr ben bella a été fabriqué par les français, et comment vous voyez qui a été arrêté et prisonnier et puis il va fuir vers la France !! normalement directement exécuté,

    et comment il admettre d’être emprisonné pendant 15ans!!! (faiblesse de personnalité).

    En fin pour terminé , A la mémoire de Abane, Si amirouche, Ben Mhidi, Ben boulaid, Si lhouas, Lotfi, Zabana, …. Et la liste est assez langue , Tous ces gens las qui sont réunis et ils ont travaillé sans bénéficié du pétrole de l’Algérie, Ces hommes se sont arabe ou kabyle, ils sont réunis sur la cause algérienne , pour une Algérie meilleure , et pour une démocratie majeure.

    Je vous demande d’arrêter ces insulte entre les arabe et les kabyles en est tous des algériens, les arabes ont leurs traitres comme aussi les kabyles les y ont.

    Mrs, Melles, Mme, excusé moi peut être mon expression en français n’est pas à la hauteur , mais c’est mon cœur algérien nationaliste , qui aime l’injustice , qui aime une Algérie qui avance qui m’a forcé à dénoncé cela.

    • Massila Tous pour une Algerie Meilleure dit :

      Oui, merci bien , en te comprend (tu aime la justice pas l’injustice Lol) , tu as raison mon frère l’Algérie pour qu’elle avance il faut prendre comme modèle la fraternité, la sincérité des vrais combattants, en espère que se réalisera dans un jour proche inchallah.

      Merci encore pour ton intervention.

  14. allouache dit :

    madame de abane ramdan esque si possible en trouve un exemplaire sur les point de Congrès de La Soummam

  15. El-diablo dit :

    Madame wahranni ,vous n’alllez qua faire pipi dans votre lit,,vous n’etes pas concerner ,vous etes en mode strip ,suceuse ,avaleuse

  16. jawlass. dit :

    wahrani tu oses ?toi et tes ancêtres marocains qui léchaient les babouches du roi.on est l algerie un jour se lèvera avec un autre abane et vous conduira de l autre cote de la frontiere.

  17. Abdelouahab Souiher dit :

    Salem tout le monde, pour moi, Algerien chaoui que je suis, la question sur l´evennement crapuleux; l´assasinat du Martyre Si Abbane Ramdane rahimahou Allah, n est pas encore d ordre du jour, nous avons bel et bien d´autres soucis historiques que l´elite Algerienne doit d´urgence commencer l´etude. Si nous commencons á resoudre nos problemes par les evennement recents, nous ne faisons qu´agraver la situation plus grave encore qu´elle est d´ailleur, et nous contrubuons ainsi á l´instauration de problematiques majeurs. Clarifier l´histoire de l´Algerie est evidemment un enjeu de deux phases; en premier lieu, cet espace qu´est l´Algerie d´aujourd hui avant l´arrivée des musulmans, et on détermine tout les aspects d´appartenance et d´existance, sans l´impliquation de la sociologie Khaldounienne, si riche meme, et sans celle coloniale si manipulateur et introduire l´anthropologie moderne utilisant le riche outil existant. En second lieu, et pour resoudre le phenomene d´un regionalisme aveugle, l´elite scientifique Algerienne doit aborder avec courage le sujet de l´identité de l´Algerien dont tout le monde en souffre aujourd´hui, l´identité donc est premordialement prioritaire. Je sais bien que beaucoup n´avaleront pas cette demarche, et je les respecte, ce n´est ni de la provocation ni d´ailleur un appel á la haine et á la division, je suis sur qu´aprés, nous saurons mettre en oeuvre une Algerie sage, forte, regroupant toute tendances. et rappelez vous bien que jusqu á present nos tentatives ont echouer, parceque nous ne sommes pas encore arrivés au stade de l´intelect creatif proprement le notre, cette exigence est manifestement l´unique sortie de la problematique Algerienne acteulle, nous avons assez importé d´idées, esseyons les notres. Sincerment A.Souiher

  18. kadero dit :

    GOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOO

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s