LFC 2011 – Répartition du budget de fonctionnement des ministères Les vieilles habitudes sont de retour

Publié: 12 mai 2011 dans actualité, Economie
Tags:, , , , , , , , , , , , , , ,

LFC 2011 – Répartition du budget de fonctionnement des ministères
Les vieilles habitudes sont de retour

Hakim Arous in TSA
La parenthèse n’aura pas duré longtemps. Au moment de l’adoption de la loi de finances 2010, l’État avait innové dans la répartition des crédits du budget de fonctionnement des différents ministères. Le ministère de l’Éducation nationale s’était taillé la part du lion en devançant pour la première fois depuis 2005 celui de la Défense.
Avec cette LFC 2011, les vieilles habitudes sont de retour. Le ministère de la Défense nationale redevient le plus doté avec 631 milliards de dinars, contre 569,3 milliards pour l’Éducation nationale. Suivent dans l’ordre le ministère de l’Intérieur et des collectivités locales avec 425,9 milliards de dinars, de l’Agriculture et du développement rural avec 296,9 milliards et celui de l’Enseignement supérieur et de la recherche avec 291,4 milliards.

Il est intéressant de noter qu’entre la loi de finances et cette loi complémentaire – un peu plus de quatre mois –, le ministère de l’Agriculture bénéficie de la plus importante rallonge avec 181 milliards de dinars supplémentaires. Vient ensuite le budget du ministère de la Défense avec une dotation supplémentaire de 115 milliards de dinars et celui de l’Enseignement supérieur qui bénéficie d’une rallonge substantielle de 79 milliards de dinars. Le budget du ministère du Travail, de l’emploi et de la sécurité sociale passe de 76 milliards à 123 milliards de dinars (+47 milliards) et celui du ministère de la Solidarité nationale et de la famille de 109 à 154 milliards (+45 milliards). En revanche, celui de l’Éducation, comme la plupart des autres ministères d’ailleurs, n’a pas vu sa dotation réévaluée.

Ces chiffres illustrent bien l’évolution de la situation depuis le début de l’année et la masse de dépenses sociales engagées par l’État. En revanche, comment expliquer une augmentation si importante du budget du ministère de la Défense ? Contexte sécuritaire dans la région, crainte d’un regain des actes terroristes ? Le gouvernement n’a pas justifié cette décision qui concerne pourtant un domaine stratégique du pays.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s