L’Algérie et le Maroc moteurs de la croissance prévisionnelle de Société générale

Salim Dali, Maghreb Emergent, 18 novembre 2010

Le groupe bancaire français Société générale table principalement sur le faible niveau de bancarisation dans la région et sur le potentiel de croissance de la population et des revenus pour devenir la première banque à capitaux privés au Maghreb. L’expansion de son réseau en Algérie et au Maroc portera l’essentiel de sa stratégie de croissance.

Société Générale a dévoilé à la presse sa stratégie de croissance 2009-2015 dénommée SG 2015 lors d’une rencontre organisée à Casablanca. Parmi ses axes importants l’ambition de développer ses activités au Maghreb via ses filiales implantées en Algérie, au Maroc et en Tunisie. Société Générale, l’un des premiers groupes bancaires en Europe vise à drainer en l’espace de cinq ans 860.000 clients supplémentaires. Il s’agit d’ouvrir 280 nouvelles agences. Sur l’ensemble de l’Afrique du nord, la banque prévoit d’absorber 1 ,3 million de clients supplémentaires et d’ouvrir 380 nouvelles agences. L’essentiel de cet effort repose sur ses filables Algérie et Maroc. Société Générale Algérie (SGA) table sur 200.000 clients supplémentaires et l’ouverture de 90 nouvelles agences, soit une progression de 90% tandis que sa consœur marocaine vise 500.000 nouveaux clients et l’ouverture de 150 agences. La filiale marocaine, plus ancienne avec plus de 100 ans d’existence semble la plus dynamique. Elle enregistre un produit net bancaire de près de 300 millions d’euros en 2009 contre 100 millions d’euros pour Société Générale Algérie.

 

Le mobile banking expérimental au Maroc

De façon globale, Société générale veut devenir la première banque à capitaux privés de la zone. Cette volonté de renforcement de ses positions se justifie par différents facteurs. «C’est un marché important constitué par 160 millions d’habitants. Il enregistre un faible taux de bancarisation. La zone enregistre un taux de croissance moyen de 4,6% », a souligné Jean Louis Mattei, le Directeur de la banque de détail à l’international. Par ailleurs, un autre facteur joue en faveur de la réussite de cette feuille de route : la croissance cumulée de la population entre 2010-2015 concernant l’Algérie et le Maroc est estimée entre 5 et 10%.

A titre de comparaison, Société Générale en Afrique compte 2,8 millions clients et 850 agences. Son réseau africain lui procure 1 milliard d’euros de produit net bancaire annuel. Il emploie 13.000 collaborateurs sur les 60.000 que compte le groupe français à travers le monde.

Dans sa stratégie, Société générale table sur l’innovation. Après le e banking, c’est le mobile banking qu’entend promouvoir le groupe français. Le concept se résume à consulter ses comptes, effectuer des opérations bancaires via son mobile. Ce service est au stade de l’expérimentation au Maroc. Une fois les conditions de succès garanties, le mobile banking sera systématisé en Algérie et en Tunisie.

A noter que Société Générale est également présente en Mauritanie. Elle ne dispose pas de filiale en Lybie. Ses activités en Egypte sont également importantes. Sa filiale enregistre plus de 800.000 clients et plus de 100 agences. Son objectif dans ce pays est de drainer plus de 450.000 clients supplémentaires et d’ouvrir 90 nouvelles agences.

Synergie entre les filiales au Maghreb

Concernant la filiale algérienne, elle dispose de 63 agences. Société Générale Algérie compte près de 270 .000 clients. Elle emploie plus de 1300 collaborateurs. Ses fonds propres ont atteint 20 milliards de dinars en 2009. Au cours de cet exercice, elle a réalisé un résultat net bancaire de 2,5 milliards de dinars. Eu égard à l’importance de son réseau et de sa clientèle, elle est considérée comme la première banque privée en Algérie. Mais son développement rapide dépendra de l’évolution de l’environnement local. Société Générale tente également de développer des synergies entre les pays du Maghreb. Elle vise à tisser une coopération intense entre filiales. Parmi les premiers résultats, les filiales tunisiennes et algériennes accompagnent un promoteur tunisien dans la réalisation d’un projet sidérurgique en Algérie.

lemonde.fr

commentaires
  1. Enzo dit :

    tous les offres des opérateurs algerien des mobile Djezzy mobilis et nedjma
    et les forfait mobile

    suivi notre site web:
    dzair mobile

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s