Avis sur la fraude dans Internet / immigration – Québec

Publié: 27 septembre 2011 dans actualité, Évènements, Droits de l’homme, international
Tags:,

Avis sur la fraude dans Internet

Des individus mal intentionnés utilisent Internet pour proposer à des ressortissants étrangers de fausses opportunités d’études ou de travail au Québec. Certains prétendent être des représentants du gouvernement, d’organismes connus ou de grandes entreprises. D’autres utilisent de faux documents pour convaincre leurs interlocuteurs de la véracité de leur projet.

Par exemple, soyez sur vos gardes :

  • si une personne rencontrée dans un site de clavardage vous promet que, grâce à ses relations, elle pourra vous faire participer à un programme d’immigration à l’étranger qui s’adresse à une catégorie d’immigration (p. ex. : catégorie des réfugiés) à laquelle vous n’appartenez pas et si de surcroît on vous demande de trouver plusieurs personnes pour participer à un tel programme;
  • si des personnes qui prétendent être des représentants du gouvernement, d’organismes connus ou de grandes entreprises utilisent des boîtes de courriel comme Yahoo!, Hotmail ou AOL;
  • si on vous demande d’utiliser les services d’une agence de transfert d’argent pour payer les frais qu’on exige de vous : les agences de transfert reconnues recommandent de ne jamais envoyer d’argent à des inconnus par l’entremise de leurs services.

Conseils de prudence

Avant de répondre à une offre, renseignez-vous sur les personnes ou les organismes avec qui vous faites affaire en utilisant, par exemple, un moteur de recherche. Si vous ne trouvez aucune information fiable, il est préférable de s’abstenir.

Assurez-vous que les personnes avec qui vous correspondez sont bien celles qu’elles prétendent être et que les organismes qu’elles représentent existent légalement. N’hésitez pas à exiger des preuves et à les vérifier auprès des autorités compétentes.

Évitez de traiter vos affaires à distance, à moins d’avoir déjà eu un premier contact avec votre représentant et d’être assuré de son existence légale. Idéalement, vous devriez pouvoir vous rendre dans les locaux d’un intermédiaire pour discuter de votre projet. Prenez note que le ministère de l’Immigration et des Communautés culturelles (MICC) ne communique aucun renseignement sur les intermédiaires en immigration.

canadian embassy

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s