Hocine Khelfaoui est décédé le 30 mars 2013, emporté par un cancer.

Publié: 5 juin 2013 dans actualité
Tags:, , , , ,

Hocine Khelfaoui est décédé le 30 mars 2013, emporté par un cancer.

khelfaoui
Reconnu à l’échelle internationale pour ses travaux de sociologie des sciences et des techniques, Hocine Khelfaoui a également orienté son activité de recherche vers les questions de formation et vers la sociologie des professions. Ses publications sur la formation des ingénieurs algériens et sur le rôle des sciences dans les processus de développement au Maghreb restent des références.
Après un début de carrière en Algérie, à l’Université de Boumerdès, il renonce à son poste de maître de conférences et quitte son pays déchiré par les troubles et les violences, pour s’installer avec sa famille au Québec. Il rejoint en 2001 le Centre interuniversitaire de recherche sur la science et la technologie (CIRST), et enseigne en tant que professeur associé à l’Université du Québec à Montréal (UQAM), ainsi qu’à l’Institut Polytechnique de Montréal.
Excellent connaisseur des problématiques liées au développement, en lien avec l’innovation et la formation scientifique dans les pays d’Afrique et du Maghreb, il a participé en tant que partenaire ou responsable scientifique à des projets de l’Institut de recherche pour le développement (IRD) et à de nombreux programmes internationaux. Il a analysé pour le compte de l’UNESCO les systèmes d’enseignement de plusieurs pays africains. Cette expertise l’a conduit notamment à devenir éditeur de la revue L’enseignement supérieur en Afrique et membre du conseil scientifique des Cahiers de la recherche sur l’éducation et les savoirs. Son inlassable activité scientifique l’a conduit à s’impliquer dans la création du comité de recherche 32 (Savoirs, métiers et identités professionnelles), et à s’intégrer activement dans son bureau. C’est avec une profonde tristesse que nous saluons la mémoire d’un chercheur passionné par son métier, dont nous regretterons l’immense culture, l’intégrité et la proverbiale modestie. Plus qu’un collègue, il était pour nous un ami.

Les membres du bureau du CR32 de l’AISLF : Sophie Divay, Romina Deriu, Charles Gadea, JeanFrançois Orianne, Cristian Papinot, Marc Perrenoud, Grazia Scarfo

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s