Clarifications sur la présence de Cherifi Mohand Amokranea lors de la viste d’Arnold Schwarzenegger en Algérie

Publié: 27 juin 2013 dans actualité

Cherifi Mohand Amokrane et la visite d’Arnold Schwarzenegger en Algérie: Clarifications

1011708_401791686596768_222335031_n 999006_401791629930107_302024025_n 1013703_401791586596778_2110485245_nBeaucoup de choses ont été dites à propos de la présence de M. Cherifi Mohand Amokrane, membre de l’Instance Présidentielle du FFS et expert international auprès des Nations Unies, dans la délégation ayant accompagné M. Arnold Schwarzenegger lors de sa visite en Algérie.

A toutes fins utiles, je tiens à apporter toutes les clarifications nécessaires pour éclairer l’opinion publique sur tous les aspects de cette  initiative.

Régionalisation du développement

Mohand Amokrane Cherifi, en sa qualité d’expert auprès des Nations Unies a contribué à la conception et à la création du R20 depuis 2009,une Organisation non gouvernemental (ONG) qui regroupe les 20 régions les plus puissantes de la planète, en vu d’apporter leur assistance  technologique et financière pour la préservation de l’environnement

C’est   à ce titre et dans ce cadre que M. Cherifi a accompagné le 24 et 25 juin 2013 M. Arnold Schwarzenegger, Président du R20 en Algérie, choisi comme pays pilote pour lancer un programme d’assainissement de la wilaya d’Oran,  extensible aux autres wilayas du pays

Le FFS se félicite de cette initiative qui traduit sur le terrain la résolution économique et sociale de son 5ème Congrès, en mettant l’accent sur :

-L’approche territoriale du développement

-La région comme acteur du développement

-Le développement de bas en haut, par la population et pour la population

Contribution de Cherifi Mohand Amokrane à la conception et à la création du R20, à l’organisation de la visite de M. Arnold Schwarzenegger  et à la signature d’un accord de partenariat entre le R20 et l’Algérie.

 

1-    Conception du R20 (2007)

Cherifi Mohand Amokrane, expert auprès des Nations Unies depuis 20 ans (CNUCED, PNUD, UNITAR), a conceptualisé l’approche territoriale du développement  qui a donné naissance au R20 en 2009.

Ce concept est fondé sur l’échec de développements économique centralisé.

La nouvelle approche, de bas en haut, part du territoire et des besoins spécifiques de la population locale et s’appuie sur la région comme acteur autonome du développement.

2-   Création du R20 (2009)

En 2009, à l’occasion d’un colloque, M. Cherifi et l’actuel Directeur  exécutif du R20 ont convaincu le gouverneur de l’Etat de Californie aux USA, M. Arnold Schwarzenegger de constituer sous son égide une représentation des 20 régions  les plus puissantes de la planète sur le plan technologique et financier, qui fut intitulé R20 (par référence au G20) pour aider les pays  en développement à préserver leur environnement.

L’Algérie  sollicitée à la création pour être co-fondateur de cette organisation, n’a pas donné suite.

3-   Visite de Schwarzenegger en Algérie(2013)

Cherifi Mohand Amokrane a persuadé le Conseil d’administration du R20, présidé par Michèle Sabban, Vice-présidente du Conseil régional d’Ile de France et le Secrétaire exécutif du R20, M. Christophe Nuttall de mettre en œuvre le premier programme de coopération du R20 avec l’Algérie. Ce qui fut accepté.

Une proposition de partenariat fut alors élaborée et soumise au gouvernement algérien avec le choix de la wilaya d’Oran comme région pilote d’un programme d’assainissement de ce territoire avec une perspective d’extension au niveau national, maghrébin et aux pays méditerranéens.

Cherifi Mohand Amokrane a joué un rôle déterminant pour convaincre les deux parties à se mettre d’accord et pour faire venir le président du R20, M. Arnold Schwarzenegger en personne, en Algérie, pour la signature de l’accord.

4-   La régionalisation au cœur de l’accord de partenariat

L’accord entre le R20 et l’Algérie consiste en :

–        L’approche territoriale du développement

–        La région comme acteur autonome du développement

–        Le développement conçu de bas en haut et surtout, le développement durable intéressant à la fois, l’économique, le social, l’environnement et le culturel, comme vision globale de développement national par la population et pour la population, conformément à la résolution du 5ème Congrès dans ce domaine.

 

Le secrétaire national du FFS chargé de l’information

Youcef Aouchiche

http://www.ffs-dz.net/

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s