Les Algériens installés aux Etats-Unis interpellent John Kerry

Publié: 31 mars 2014 dans actualité
Tags:, , , ,

kerryyyyyy

Plus de 500 Algériens et Algériennes établis aux Etats-Unis, représentants d’une vingtaine d’associations et de collectifs à travers douze Etats de l’Union, interpellent le secrétaire d’Etat, John Kerry, avant sa visite à Alger, les 2 et 3 avril.

«Nous, communauté des Algériennes et Algériens aux Etats-Unis d’Amérique et amis de l’Algérie, vous appelons à soutenir le processus démocratique en Algérie en évitant que votre visite prochaine en Algérie ne soit exploitée par la campagne politique du président Bouteflika aux fins de légitimer et de cautionner sa réélection pour un quatrième mandat présidentiel», écrivent-ils dans une lettre adressée hier au secrétaire d’Etat. En fait, cette missive a été envoyée plusieurs centaines de fois au State Department et une pétition en anglais a été mise en ligne également. Le message des Algériens installés aux Etat-Unis, qui se sont rassemblés sous l’appellation «Algerian Democratic Initative», rappelle les engagements de l’Administration Obama pour la promotion de la démocratie à travers le monde. L’Algerian Democratic Initative est né suite aux manifestations dans plusieurs Etats des USA d’Algériens, le 22 mars, de San Francisco au United Nations Plazza, à New York, contre le mandat. Un autre appel à des rassemblements à travers les Etats-Unis a été lancé pour jeudi 3 avril, avec comme slogan «Non à l’appui des USA à Bouteflika».

La lettre en intégralité :

À M. John Kerry Secrétaire d’Etat des États Unis d’Amérique,

Monsieur le Secrétaire d’Etat,

Nous, communauté des Algériennes et Algériens aux États Unis d’Amérique et Amis de l’Algérie, vous appelons à soutenir le processus démocratique en Algérie en évitant que votre visite prochaine en Algérie ne soit exploitée par la campagne politique du Président Bouteflika aux fins de légitimer et de cautionner sa réélection pour un quatrième mandat présidentiel.

Vous n’ignorez pas, monsieur le Secrétaire d’Etat, que le Président Bouteflika est en fonction depuis 1999 et qu’il a amendé la Constitution algérienne pour abroger la limitation des mandats présidentiels à un mandat renouvelable une seule fois. S’agissant des prochaines élections présidentielles, nous exprimons notre profonde préoccupation par rapport à la santé fragile du Président Bouteflika depuis l’AVC qu’il a subi l’an dernier et qui, de toute évidence, le rend dans l’incapacité d’assumer ses fonctions de Président que lui confère la Constitution algérienne.

M. Le Secrétaire d’Etat,

Tout en appelant à vous afin que les États Unis d’Amérique offrent tout le soutien nécessaire à l’Algérie durant ces temps difficiles et sensibles, nous rappelons également que seule une véritable démocratie est à même de renforcer les relations américano-algériennes.

Comme vous le savez, monsieur le Secrétaire d’Etat, la stabilité en Afrique du Nord à, de tout temps, était essentielle pour les intérêts les États Unis d’Amérique. Ainsi, tout en saluant l’apport du Président Bouteflika pour la sauvegarde et le maintien de cette stabilité, lui souhaitant prompt rétablissement, nous devons également souligner que les enjeux de la prochaine élection présidentielle n’ont jamais été aussi importants. Les défis auxquels fait face l’Algérie et la région exigent des dirigeants nouveaux et vigilants afin de poursuivre l’œuvre nationale pour une Algérie meilleure, stable et en paix.

C’est dans ce contexte, monsieur le Secrétaire d’Etat, que le rôle des États Unis d’Amérique dans la promotion de la démocratie en Algérie prend toute sa dimension pour la mise en œuvre des normes les plus élevées d’intégrité politique, telles que citées par le Président Obama lorsqu’il déclarait: « Nous nous engageons à mette en œuvre les normes les plus élevées d’intégrité — car ceux qui sont au pouvoir doivent servir le peuple et non pas se servir eux-mêmes. »

Monsieur le Secrétaire d’Etat,

Le printemps arabe nous a appris à tous que le changement de dirigeants, qui ont échoués dans leur missions, est la seule voie pour la promotion du changement et du progrès qui garantissant que la voix du peuple soit entendue. Monsieur le Secrétaire d’Etat,

À l’heure où vous vous apprêtez à visiter l’Afrique du Nord, nous voulons que vous sachiez que le peuple algérien apprécie l’amitié des États Unis d’Amérique et partage avec le peuple américains les valeurs et les idéaux de liberté et de démocratie. Prière de bien vouloir entendre sa voix.

Communauté des Algériennes et Algériens aux États Unis d’Amérique et Amis de l’Algérie.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s